Girl-Talk

Lettre ouverte à mon alter-ego.

Avant de commencer, je vais vous expliquez, qui est Wanda:
Wanda Wunderbar, est le personnage que j’ai crée dans un 1er temps pour le burlesque. Puis c’est devenu, le personnage des réseaux sociaux, le personnage de mes sorties à l’extérieur. Une extension de moi. Plus confiante, plus sociable, plus drôle … BREF, moi, en mieux. J’ai décidé aujourd’hui, de lui écrire une lettre !

Chère Wanda,

Je t’écris cette lettre aujourd’hui, car il est temps. Temps de te dire merci, pour tout ce que tu m’as permis d’accomplir et de réaliser. Tout ces obstacles que je n’aurais pas pu surmonter sans toi. Tu as pris ma place tellement souvent.

Dans ces moments de chagrins, de peur, de stress, tu as pris ma place, afin de ne jamais dissimuler ça au monde.

Grâce à toi, je pouvais sauvegarder cette image de fille forte, de fille drôle qui bien évidemment n’est jamais triste.

Quand je devenais faible, tu arrivais directement à mon secours, pour me sauver moi mais aussi sauver la face devant les gens.

Mon plus grand rêve était de ne faire qu’un avec toi. J’ai rêvé si fort le moment ou la frontière entre toi & moi n’existerais plus.
Parfois tu m’as fait peur, j’ai eu peur que tu prennes ma place, parce que oui, toi aussi tu as des défauts, tu es trop exubérante et tu rigoles un peu trop fort. Mais il parait que c’est aussi ce qui fait ton charme.

Aujourd’hui, je suis dans ce sentiment bizarre, j’ai l’impression de te perdre mais pourtant je n’ai jamais été aussi proche d’être toi. J’arrive parfois à nous confondre, à ne plus savoir si c’est moi ou si c’est Wanda qui peut dire les choses. Ce dont j’ai toujours rêvé est en train d’arriver, je deviens toi. Je suis heureuse, et en même temps, j’ai l’impression de perdre ma plus chère amie, ma carapace, mon bouclier.

Aujourd’hui, je veux tes bons cotés et mes mauvais défauts, je suis plus confiante, comme toi. Je suis plus sociable, comme toi. Mais la différence, c’est qu’aujourd’hui, je n’ai plus peur de pleurer comme tu n’as pas peur de rire trop fort. Je n’ai plus peur de lâcher prise, comme tu n’as pas peur d’être extravagante.
Aujourd’hui, je n’ai plus besoin de bouclier, tu n’as plus besoin de me protéger.

Merci Wanda, merci pour tout. Tu m’as permise de monter sur scène et de faire tomber mes vêtements, tu m’as permise de vaincre ma timidité et de rencontrer des gens super, tu m’as permis à lâcher prise et à devenir une meilleure version de moi même. Je nous souhaite de vivre en paix, toi & moi, pour le reste de nos vies.

Bon les gaaaaaaars, clairement je pense que c’est l’article le plus «étrange» de mon blog , haha. Je ne pas Schizophrène hein ! Mais je trouvais ça vraiment originale le format «lettre» comme si je parlais à une personne extérieure.

Tout ça pour vous dire, que le chemin pour être bien dans mon corps et dans ma tête était loooooong, mais j’en vois le bout et depuis quelques temps, je suis HEUREUSE. Vraiment.
Comme je l’explique dans la lettre, je suis quelqu’un qui ne dévoile jamais ses sentiments aux gens (d’où le personnage de Wanda), & aujourd’hui je ne veux plus me cacher, dans le positif comme dans le négatif parce que tout le monde est comme ça au final, et que c’est normal d’avoir besoin de craquer un peu, quand le poids est trop lourd.

J’espère que cet article vous plaira, si c’est le cas, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux. Mon Instagram est toujours dispo à droite.
On se retrouve très vite pour un nouvel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *